top of page

cas quatre

Dr. med. Uwe Auf der Strasse

Mme Dagmar U., 34 ans                         Sous « Médias », vous trouverez une interview avec Mme U

 

Mme U. est assistante médicale et travaille en médecine palliative. En raison de sa bonne santé, elle est rarement venue au cabinet ces dernières années. Depuis 2010, elle souffre d'une inflammation de la glande thyroïde qui est traitée en conséquence, en plus il y a des problèmes au niveau des lombaires.

 

En janvier 2021, Mme U. a été infectée par le Covid-19, un test ACP s'est révélé positif. La valeur CT était de 20,69, ce qui indique une nette infectiosité. L'évolution de la maladie sur une période de 5 semaines correspondait plus ou moins à une infection grippale prononcée, mais une réduction considérable des performances, des troubles de la concentration, un essoufflement même en cas d'effort léger et des douleurs considérables de toute la musculature persistaient même après la phase aiguë, la musculature et le tissu conjonctif étant même douloureux au simple toucher. 

 

Les valeurs de laboratoire n’ont pas montré d’anomalie, en raison de l'essoufflement, un examen cardio-logique a été organisé en février 2021. Les résultats étaient normaux. Une radiographie du thorax n'a pas non plus montré de résultats anormaux, en particulier il n'y avait aucune preuve de dommages aux poumons dus à l'infection par le Covid-19. 

 

Au cours de l'anamnèse, on a remarqué que Mme U. avait déjà connu auparavant des symptômes similaires et des réductions de performance non expliquées, mais jamais avec la même intensité d’aujourd’hui après la maladie de Covid19. Elle a déclaré que, jusqu'à il y a deux ans, elle avait toujours gardé des chats et qu'elle aimait aussi manger fréquemment de la viande. L'IgG Toxoplasma indique avec 69,6 UI/ml que Mme U. est porteuse du Toxoplasme. 

 

L'IgM Toxoplasma a donné un résultat négatif, il n'y a donc pas eu de toxoplasmose aiguë. Il est important de noter que la réactivation de la toxoplasmose ne peut être détectée à l'aide des IgM que si les toxoplasmes deviennent si actifs qu'ils passent de la forme kyste, les bradyzoïtes, à la forme « rapide », les tachyzoïtes. Malheureusement, on sait trop peu que, selon la recherche fondamentale, une telle réversion n'est pas une condition préalable au développement des symptômes de la maladie (42). Ainsi, si l'augmentation de l'activité du Toxoplasme dans les kystes provoque une forme de toxoplasmose chronique active, celle-ci n'est pas détectable par les tests d'anticorps habituels. 

 

La liste de contrôle de la toxoplasmose a indiqué un risque évident pour la présence d'une toxoplasmose chronique active avec un score de 73, et le TTL toxoplasme a donné un résultat clairement positif de 28,0 SI. Parmi les symptômes figurant dans la partie inférieure de la check-list, certains sont discrets, ce qui est typique lorsque la durée de la maladie est courte. Si aucun traitement n'est administré, ces symptômes ne feront qu'augmenter au cours des mois et des années à venir. Une thérapie rotative a été prescrite, en utilisant le même régime que dans le cas 1, car celui-ci fonctionne de manière fiable lorsqu'il est bien toléré. 

Le traitement a permis de réduire significativement les symptômes en l'espace d'un mois, le score passant de 73 à 29.  L'entretien a été réalisé à ce moment-là.  Ce traitement a été suivi d'une prophylaxie des rechutes. Les symptômes ont encore diminué, pour atteindre finalement un score de 16. 

Check-list 

Toxoplasmose         Mme/M. Dagmar U.

                                                                              sont-ils continus    

Age:   34  ans                     Durée   10 semaines                   oui/non          

Toxoplasma                      IgG    69,5 IU/ml                               IgM          négatif

TTL 28,0 SI                         Date   25.2.2021                             Date   17.6.2021

 

Traitement:                      thérapie rotative                         thérapie rotative

                    

Fatigue                                 0 1 2 3 4 5 6 7  X 9 10              0 1 2 X 4 5  6  7 8 9 10

Douleurs musculaires       0 1 2 3 4 5 6 7  8 X 10              X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Difficultés de concentration     0 1 2 3 4 5 6 7    9 10              X 2 3 4 5 6 7 8 9 10

+ pertes de mémoire 

Bouffées de chaleur          X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10               X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Essoufflement                    0 1 2 3 4 5 6  7  9 10             X 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Apathie et épuisement      0 1 2 3 4 5 6 7  8 X 10              X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 

 ...................................................................................................................................................

Irritabilité                             0 1 2 3 4 5 6 X 8  9  10              0 X 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Troubles visuels                 0 1 2 3 X 5  6 7 8 9 10              0 X 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Vertiges                               0 1 2 3 X 5  6 7 8 9 10              X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 

État dépressif                     X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10             X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10  

Angoisses                           X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10               X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Raideur matinale             X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10              X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Œdèmes                              X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10              X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Troubles du sommeil         0 1 2 3 4 5 X 7 8 9 10               X 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Démarche mal assurée +  X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10               X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

manque de coordination …..................................................................................................

Opressions abdominales  X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10              X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Maux de tête                       0 1 2 3 4 5 6 X 8  9  10              0 1 2 3 4 5 6 X 8  9 10

Douleurs articulaires         0 1 2 X 4 5 6 7 8 9 10              X 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Gonflement des ganglions     X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10                X 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

lymphatiques

 

Résultat                        73                                     16

Commentaire : Une activité constante de notre système immunitaire est nécessaire pour maintenir les toxoplasmes sous contrôle de manière à ce qu’ils  ne provoquent que peu ou pas de symptômes (6, 35, 78, 79). Ce contrôle est assuré par les cellules T auxiliaires CD4 et les cellules T CD8 de notre système immunitaire, mais celles-ci peuvent être gravement compromises par l'infection à Covid-19. Veuillez également lire la « Mise à jour décembre 2020 », dans laquelle ce lien  est décrit en détail.

 

On peut en conclure que l'infection par le Covid-19 a probablement affaibli le système immunitaire à un point tel qu'une faible activité de Toxoplasma existant auparavant a augmenté de manière significative et a empêché Mme U. de se rétablir. Jusqu'à présent, je connais 12 cas avec une telle évolution, dans lesquels la maladie a pu être confirmée au moyen d'un TTL Toxoplasma, comme dans le cas décrit ici, et a pu être traitée en conséquence avec succès . 

 

Dans le monde, 30 à 60 % des personnes sont porteuses du toxoplasme, en Allemagne et en France, ce chiffre est d'au moins 50 % (59, 63). Cela signifie qu'entre 30 et 60 % des personnes qui contractent le covid long sont également porteuses de la toxoplasmose, qui peut potentiellement entrer dans un stade plus actif par le biais de l'infection par le covid-19. En résumé, la réactivation de la toxoplasmose pourrait suivre l'infection par le covid-19 chez un nombre significatif d'individus affectés. Cette maladie est difficile à distinguer d'un covid long et ne peut être exclue de manière fiable par les tests d'anticorps classiques, mais elle peut être détectée à l'aide d'un test TTL et être ensuite traitée efficacement. 

bottom of page